FAQ

 

Questions concernant l’entretien de votre terrarium ?

Le terrarium est un écosystème qui évolue, et il faut les premières semaines être vigilants. Contrôler la condensation et s’assurer que votre terrarium est au bon emplacement. Plusieurs paramètres peuvent bouleverser votre écosystème, par exemple un écart de température jour/nuit, un coin trop sombre qui favorise l’apparition de moisissures ou un rayon de soleil du midi qui peut bruler les plantes.

A l’acquisition de votre terrarium, il faut l’observer quelques semaines tant que l’écosystème n’est pas encore certain. Pour vous accompagner dans cette période un peu délicate, je vous remets une notice d’entretien avec une garantie de deux mois pour les plantes, afin de mettre toutes les chances de réussite à votre terrarium. La satisfaction du client est ma priorité. Vous pouvez me contacter dans tous les cas.

Si vous respectez toutes les bases énumérées ci-dessous, votre terrarium peut vivre de nombreuses années. Voici donc la check-list des questions que vous pouvez vous poser avant un achat et d’ailleurs que vous me posez régulièrement en boutique.

QUEL EST L’EMPLACEMENT IDEAL POUR VOTRE TERRARIUM ?

Privilégiez un emplacement lumineux sans soleil direct près d’une fenêtre au nord de préférence avec une température ambiante comprise entre 16° et 26°C. La température idéale étant entre 18° et 22° C.

Votre terrarium ne doit pas être en courant d’air près d’une porte, ni près d’une source de chaleur pour éviter toute condensation excessive.

LES SIGNES QUI MONTRENT QUE VOUS DEVEZ L’ARROSER ?

Tout dépend de l’environnement de votre intérieur et les plantes présentent dans le terrarium. Certaines plantes apportent plus d’humidité que d’autres.

En général, vous devrez arroser votre terrarium végétal deux à six fois par an.

L’aspect de votre mousse est un très bon indicateur. Si elles restent humides au toucher, tout va bien.

Si vous ne sentez plus l’humidité de la mousse et qu’en la soulevant la terre est sèche, il est temps d’arroser les plantes. Si le terreau s’est éclaircit également. Attention, la mousse demande plus d’humidité que les plantes, c’est pourquoi je vous remets un flacon pulvérisateur pour la mousse et afin qu’elles restent bien vertes.

Astuces : faîtes couler un filet d’eau au pied des plantes et sur les parois du verre. Privilégier l’eau de pluie ou de l’eau minérale, l’eau du robinet va rendre opaque le verre et certaines plantes n’apprécient pas.

Conseil : Laissez votre terrarium ouvert 48 heures après arrosage des plantes.

LA CONDENSATION EST TROP IMPORTANTE ?

De la condensation peut se former sur les parois avec de grosses gouttelettes qui vous empêchent de voir les plantes.  Si vous venez d’acquérir votre terrarium, il faudra l’ouvrir pendant quelques semaines, une heure par jour ! L’aérer pour éviter les moisissures. Au fil du temps et quand le terrarium aura trouvé son équilibre, c’est à dire au bout d’un mois environ,  il ne sera plus nécessaire d’ouvrir votre terrarium. Par la suite, si vous avez des gouttelettes qui vous empêchent de voir les plantes, vous pouvez l’ouvrir une heure seulement.

Si la condensation se produit sur une seule face du terrarium, tournez le régulièrement.

En cas de forte chaleur l’été, laissez le terrarium ouvert le temps que la température de la pièce redevienne normale, et refermez le soir.

FAUT-IL TAILLER LES PLANTES ?

Les plantes que je mets dans mes terrariums se taillent. Ce qui permet de rendre l’ensemble plus esthétique. Les plantes se taillent de préférence au printemps afin de permettre une pousse plus rapide.

Astuces : pour éviter les moisissures des feuilles, il est préférable de tailler celles qui touchent les parois du verre à tout moment de l’année

Bon à savoir : il faut laisser le terrarium ouvert 2 à 3 heures après la taille pour permettre la cicatrisation des végétaux à l’air ambiant.

SI VOUS VOYEZ DES INSECTES ? 

Et oui votre écosystème peut aussi vous apporter d’autres surprises !

Si vous voyez des moucherons, il faudra les retirer, soit en les écrasant, soit en utilisant des stickers jaunes englués. Il s’agit de sciarides, mouches de terreau. Elles prolifèrent très rapidement c’est pourquoi il faut s’en débarrasser au plus vite…

Si vous voyez des limaces, il faudra les retirer pour éviter qu’elles mangent vos plantes. Sans doute s’étaient-elles cachées dans les mousses.

Il peut arriver aussi de voir se balader un mille-pattes ou un ver de terre, pas de panique, au contraire ils jouent un rôle important dans l’écosystème, en remuant la terre ils permettent une bonne aération du sol. Vous pourriez apercevoir également des collemboles, petits insectes blancs sauteurs qui contribuent à la qualité du sol en ingérant les déchets organiques des végétaux non visibles à l’oeil nu. Vous pouvez aussi découvrir des toiles d’araignée, la petite bête a pu se faufiler si le bouchon était ouvert, attention elles peuvent se nourrirent de collemboles ! Si c’est pour manger les moucherons tant mieux !

SI VOUS VOYEZ DES CHAMPIGNONS ?

La chaleur et l’humidité ambiante dans le terrarium favorisent l’apparition de champignons. En général de gros champignons blancs avec lamelles. Ils montrent que l’écosystème fonctionne parfaitement mais il faudra les retirer car lorsqu’ils moisissent au bout de quelques jours, ils déposent une poudre blanche non esthétique sur les plantes et le danger est que la moisissure du champignon se transmette aux plantes.

DES FEUILLES VERTES TOMBENT ?

Ce phénomène est normal et naturel, c’est que des jeunes pousses vont remplacer les feuilles vieillissantes.
Si vous voyez un jaunissement sur le feuillage cela peut-être dû au changement de saison.

DES MOISISSURES SE FORMENT ?

Si vous venez d’acquérir votre terrarium, attention danger.

Retirez la moisissure avec un coton tige et enlever les feuilles tombées au sol.  Vous pouvez couper la feuille qui présente une moisissure si elle est trop importante.

Conseil : Ouvrez votre mini jardin 24 heures. Et ouvrez-le les jours suivants pendant 15 jours une heure par jour jusqu’à stabilisation de l’écosystème.